Découvrez vos CODES PROMO

Papier, carton, impression : les R-évolutions écologiques dans l'emballage alimentaire

Le défi écologique ne tient qu'à une condition : des emballages écologiques et respectueux de l'environnement. Carton kraft et papier en vedettes

 

Pour tous les métiers de bouche, les traiteurs, la restauration à emporter, et maintenant les dark kitchen, se pose un défi majeur : l'impact environnemental. 

Tous ces contenants alimentaires peuvent être réutilisables, recyclables, compostables, jetables et biodégradables. Le crédo est de réduire les déchets polluants.

Plusieurs matériaux sont utilisés, la canne à sucre, la cellulose, l'amidon de maïs ... et aussi le carton kraft.

Issus des forêts, le carton et le papier sont une réelle alternative à l'emballage éco-responsable.

Pourquoi avons-nous absolument besoin des forêts ?

 

En préambule, un petit rappel : les arbres absorbent le dioxyde de carbone et libèrent de l'oxygène. En poussant, ils parviennent à éliminer le carbone contenu dans l'atmosphère et contribuent à inverser l'effet de serre. Les forêts sont un rempart vivant et fragile contre le réchauffement climatique.

L'industrie de l'emballage alimentaire fait de considérables progrès sur le chemin de l'éco-responsabilité en respectant les forêts.

En effet, ces matériaux y sont utilisés en quantité pour la fabrication du papier et du carton. Ils sont issus des arbres.

On peut estimer que 30% de la surface de la planète est habitée par les forêts, 79% sont des espèces de feuillus (bois dur) et 21% de conifères (bois tendre). En Europe, la forêt occupe environ 37% des terres et représente 27% des forêts mondiales, les plus grandes d'entre elles se trouvent en Finlande et en Suède.

Les conifères sont la principale source de la matière première permettant de fabriquer le papier et le carton.

Les forêts en Europe et leur gestion durable, une volonté assez récente

 

En Europe, on compte environ 16 millions de propriétaires forestiers privés et 4% de sociétés papetières. L'Europe semble autonome dans ce secteur car la grande majorité du bois transformé est européenne. Le reste provient de la Russie.

La superficie forestière est d'ailleurs en croissance, les zones boisées augmentant de 510 000 hectares chaque année.

A noter qu'aucune forêt tropicale en Europe, comme celle du Parc Naturel de Los Alcornocales en Andalousie n'est détruite pour la production de papier et de carton.

C'est en 1993 qu'une 1ère définition de la gestion durable des forêts a été proposée puis adoptée par l'ONU.

"« La gestion durable des forêts signifie la gestion et l'utilisation des forêts et des terrains boisés d'une manière et à une intensité telle qu'elles maintiennent leur diversité biologique, leur productivité, leur capacité de régénération, leur vitalité et leur capacité à satisfaire, actuellement et pour le futur, les fonctions écologiques, économiques et sociales pertinentes aux niveaux local, national et mondial, et qu'elles ne causent pas de préjudices à d'autres écosystèmes »

Puis en 2004, le Forum des Nations Unies sur les Forêts décide de caractériser 7 points thématiques commun à cette gestion raisonnée :

- l'étendue des ressources forestières

- la diversité biologique

- la santé et la vitalité des forêts

- les fonctions productives des ressources forestières

- les fonctions économiques

- les cadres juridique, politique et institutionnel.

Cet outil s'avère indispensable.

La consommation du bois, les espèces utilisées pour fabriquer papier et carton dans l'emballage alimentaire

 

Sur les 3.5 milliards de mètres cubes consommés par an sur la planète, seuls 12% sont la source de la fabrication des papiers et cartons, soit moins d'un dixième.

C'est avec ce que l'on nomme "les coupes d'éclaircie des forêts" que l'industrie s'approvisionne. Cela consiste à couper les petits arbres, ce qui accélère la croissance et la maturité des arbres restants.

Les principales espèces d'arbres sont l'épicéa, le pin et le bouleau, dans leurs plus petites sections.

Traçabilité, origine et processus de production, les gages d'un bois certifié

 

Concernant les emballages en carton, les papiers alimentaires, la chaine de traçabilité permet de vérifier que ce bois transformé provient bien d'une forêt gérée durablement.

C'est une réelle valeur ajoutée pour les fabricants car cela leur permet d'étiqueter "forêt gérée" sur leurs produits et d'ainsi bénéficier d'une bonne image auprès des acheteurs et consommateurs.

Car désormais, le choix d'achat s'appuie énormément sur des critères environnementaux.

cercle de Möbius - logo recyclé - symbole universel des matériaux recyclables - ProSaveurs.com

Les emballages en papier et en carton devenus indispensables aux professionnels de la restauration.

 

Dérivés du bois, le papier et le carton sont recyclables 7 fois. Belle prouesse. Ornés de logo désormais reconnu et recherché, ils affichent leurs qualités.

C'est grâce à l'éco-conception et à sa démarche préventive que les améliorations des emballages agissent sur notre environnement. Elles s'expriment par plusieurs critères. Être sain, être peu cher, être issu d'énergies renouvelables, être recyclable, compostable ou réutilisable. Ceci pour créer un circuit vertueux : réduire- réutiliser - recycler - être valorisé.

Des emballages dits "intelligents", "novateurs" ou encore "comestibles" voient le jour.

LES LABELS, LES NOUVEAUX GAGES DU RESPECT DE LA NATURE

Les 3 logos FSC et le logo PEFC - ProSaveurs.com

Les labels FSC et PEFC informent sur la gestion responsable et durable des forêts

Le label du Forest Stewardship Council garantit aux consommateurs que leurs produits en bois proviennent de forêts aménagées de façon durable.

Le FSC se décline en 3 versions :

FSC 100%, entièrement fabriqué à partir de forêts certifiées.

FSC recyclé, fabriqué à partir de fibres recyclées.

FSC mixte, conçu à partir de 70% de fibres issues de forêts certifiées et 30% de fibres recyclées.

L'ensemble de notre gamme de plateaux-repas écologiques ont reçu une certification FSC.

Logo ecolabel - ProSaveurs.com

L'écolabel promet un impact réduit sur la nature

 

Le terme « écolabel » est réservé aux labels environnementaux qui répondent à la norme ISO 14024, c'est-à-dire respectant des exigences très précises prenant en compte les impacts environnementaux des produits tout au long de leur cycle de vie. 

 Chez ProSaveurs, nous suivons les avancées technologiques posées par les défis actuels

Nous connaissons le rôle majeur des barquettes et poke bowls, des contenants alimentaires en général ainsi que de tous les accessoires nécessaires à la vente à emporter et à la vente sur commande comme les barquettes, assiettes, poke bowls, piques, gobelets, couverts, serviettes ... Ainsi vos produits, recettes, préparations conservent parfaitement leurs qualités, et ne subissent aucun dommage du transport. 

Nos plateaux-repas écologiques, nos sacs sont respectueux de l'environnement, recyclables, durables et "verts". Nous privilégions l'économie circulaire, les circuits courts, le local. Cela fait aussi partie de ce défi environnemental.

Nous aussi nous relevons le défi, consultez notre page Nos 4 engagements.

 

Les 4 fonctions de l'emballage alimentaire et son rôle marketing

Le produit d'emballage doit répondre à 4 fonctions techniques : contenir, préserver, transporter et être utilisé par le consommateur.

Votre image, votre personnalisation par des techniques d'impression actuelles doit être valorisée. L'emballage joue son rôle marketing : être attrayant, vous permettre de communiquer, motiver les consommateurs par la confiance qu'ils inspirent et informer.

 Aussi pour vous les professionnels, en choisissant votre matériel d'emballage, les questions à vous poser sont les suivantes :

- la présentation de vos créations,

- l'attirance créée par le contenant ou la lunchbox,

- la lisibilité de votre marque,

- la personnalité de votre présentation,

- la différenciation avec vos concurrents.

 

LES NOUVELLES TECHNIQUES D'IMPRESSION POUR VALORISER VOTRE MARQUE

LA FLEXOGRAPHIE

C'est une technique qui consiste à imprimer directement sur le support les textes ou autres messages, inscrits à l’envers sur le cliché grâce à une une forme imprimante souple. Le cliché est donc une plaque souple, réalisée avec des matières en polymères dont l’épaisseur varie selon les travaux à réaliser. Cette plaque est enduite à l’encre sera mise en contact avec le support, qui s’imprégnera de l’encre et reproduira à l’endroit le texte à imprimer. La flexographie ressemble un peu à un tampon encreur grand format.

De ce fait, la flexographie profite de l’essor de la technologie pour atteindre une qualité d’impression exemplaire.

Utilisations, avantages et inconvénients de la flexographie

La flexographie est employée dans l’impression d’emballage sur des cartons ondulés ou compacts.

Parmi les avantages offerts par ce procédé d’impression, la simplicité, la souplesse, la rapidité au séchage et le faible coût de revient des clichés sont très appréciés. Un des avantages de cette technique d’impression consiste en la possibilité d’y recourir pour des tirages de petites séries.

Nos plateaux-repas écologiques 288x338 mm sont imprimés en flexographie.

L'IMPRESSION OFFSET

L’impression offset fait partie des procédés d’impression qualifiés de « directs », qui consiste à reporter directement sur le support l’impression à partir de la forme imprimante.

Le procédé « offset », un nom tiré de l’anglais to set off, signifiant « reporter », est basé sur le même principe. On utilise une surface intermédiaire, appelée blanchet, entre la forme imprimante et le support. Le blanchet est généralement fait de matière plastique souple.

Elle est employée pour imprimer des emballages de qualité, sur des supports en carton.

La grande qualité est la possibilité de faire des impressions couleur grâce au procédé polychromie. Dans ce cas, pour pouvoir reproduire les couleurs recherchées, l’imprimeur utilise autant de plaque d’impression offset que de couleurs primaires.

Les avantages de l’impression offset sont la fabrication facile des clichés qui implique la rapidité, l'impression de grande qualité et en grand nombre, le recours à l’impression en couleur.

L’impression offset, qui permet de faire des tirages de grands formats, est le procédé d’impression le plus utilisé en impression de documents de qualité courante.

L'IMPRESSION NUMERIQUE OU DIGITALE

 

L’impression numérique permet d’imprimer des documents directement depuis un ordinateur.

Pourtant l’évolution vers l’impression numérique, que ce soit l’imprimerie professionnelle ou personnelle est plutôt récente.

Ce développement de l’impression numérique va de pair avec celui de la PAO (Publication Assistée par Ordinateur). Des logiciels de mise en page sont utilisés tels que InDesign, Photoshop, Acrobat, QuarkXpress, Publisher...

Ce type de logiciels et d’applications permettent de gérer toute la mise en page de vos documents incluant la réalisation de montages photos, l’organisation des différents éléments ou encore la police de caractère de votre packaging.

Avec l'impression numérique il est donc possible d’imprimer des petites séries. 

C’est d’ailleurs pour cela qu’on nomme l’impression numérique "Impression à la demande" ou POD (Printing On Demand).

Nos plateaux-repas écologiques 300x400 mm sont personnalisables en impression numérique.

ProSaveurs vous propose une large gamme de matériaux éco-responsables pour vos emballages alimentaires...

... avec lesquels sont fabriqués contenants, plateaux-repas, barquettes, poke bowls et couverts en plusieurs tailles et contenances.

Les techniques d'impression que nous préférons sont souples, de grande qualité, à des prix compétitifs.

Des impressions en petite série sont possibles.

 

CONSULTER NOTRE SITE

 

Appelez-nous au 04 68 98 86 30 ou contactez-nous par mail

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Inscription à la newsletter

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,